Conciliez art et application avec le Getty Museum challenge

Pour combler les soirées hivernales, initiez les jeunes gamers à l’appli Getty Museum Challenge. Je vous invite dans l’univers des tableaux avec une solution pour les 9 – 12 ans.

Le mode opératoire du Getty Museum Challenge

Il suffit de choisir 1 à 2 tableaux pour chaque petit joueur. La sélection porte sur les portraits, les autoportraits, les natures mortes, les scènes de la vie quotidienne.

Il ne faut oublier l’art abstrait. Il suffit de laisser l’imagination faire son œuvre. Il convient de rassembler les éléments nécessaires.

Cela porte sur les composants utiles, le lieu où placer le tableau.

Les démarches à entreprendre

Les premiers essais sont disponibles. Cela passe par les photographes, les comparaisons. Le fait de constituer des défis ou  challenges permet de s’améliorer.

En fait, les détails ont la plus grande importance. Il faut intégrer la pose, le regard, les couleurs, le décor.

Les particularités du Getty Museum Challenge

Pour permettre aux enfants d’établir un comparatif entre le tableau initial et leurs réalisations, il suffit de faire apparaître les deux œuvres côte à côte. Cela permet aux similitudes de prendre place pour une comparaison amusante voire rigolote.

Les enfants peuvent afficher leur fierté.

Les notions obtenues avec l’appli

Il faut inclure la recherche sur internet à travers la quête de l’image, des mots-clés. L’art est présent avec la découverte d’un tableau, d’un titre, d’un artiste.

Quant à l’analyse du tableau, elle va inclure les couleurs dominantes, l’attitude des personnages, les plans divers. La solution permet d’accentuer la créativité et l’imagination.

En effet, le jeune joueur peut se demander comment accéder à la reproduction du tableau, aux éléments nécessaires. Les plus expérimentés peuvent cadrer une photo, diversifier la lumière.

L’association des images favorise la comparaison des détails.

Une variante du Getty Museum Challenge

Il est possible de refaire les tableaux de maîtres avec des objets du quotidien. En effet, le Musée a connu un réel enthousiasme sur les réseaux sociaux, surtout durant les périodes de confinement.

L’organisme a demandé aux internautes de partager les photos détournées des tableaux célèbres sur la toile. La participation porte sur la prise de photo toute en recréant le tableau via des vêtements et autres outils.

Il suffit de faire appel à un logiciel de montage. Face à la recrudescence du Coronavirus et ses variantes, il est nécessaire de s’échapper en s’amusant.

Il faut juste publier les créations souvent burlesques. Les internautes font preuve de créativité et d’imagination.

Parmi les œuvres figurent un tableau de Manet, la Madone au chien, un bar aux Folies Bergère, un paysage romain de Turner. Retrouvez plus d’infos ici.  

Crédit Photo : epelerin.com

Petite fille, j’étais sage et puis j’ai eu ma période de rébellion. Je suis aujourd’hui passionnée de technologies en tout genre et je partage ma vie entre rédaction blog et mes petits bout’choux !