L'isolement des jeunes mamans

Futures et jeunes mamans : Comment rompre avec l’isolement ?

L’arrivée d’un nouveau-né chamboule les habitudes de vie de la femme ! Le rythme de la journée change. Les journées deviennent plus longues. La vie professionnelle est moins animée, puisque l’attention se porte plus sur les besoins du bébé. Cette situation conduit à un grand abattement de la jeune maman qui se sent isolée. Ici, nous vous donnons de précieuses astuces pour sortir de cet isolement et retrouver le plaisir de vivre avec votre trésor.

Trouver du temps pour soi-même

Dès l’arrivée d’un nouveau bébé, les tâches se multiplient pour la femme : l’allaitement, la préparation du biberon, le changement des couches, les bains et sans oublier les tâches ménagères. Le quotidien devient pesant avec son lot de fatigue qui ne permet plus d’avoir du temps pour soi-même.

Pour ne pas se laisser confiner dans ce cirque, il est capital de mieux vous organiser afin de ne pas se retirer totalement de la vie sociale. Il est certain que vous n’aurez plus de liberté comme avant, mais il est possible de trouver du temps pour vous-même en tant que nouvelle maman.

Cet instant de pause sera mis à profit pour conserver le lien avec la société. Pendant ce moment, vous pouvez vous familiariser avec d’autres jeunes mamans à travers des applications de rencontres telles que Yoomum sur lesquelles vous pouvez partager votre quotidien.

Cette marge de temps peut aussi être mise à profit pour commencer une formation en ligne ou pour lire un bouquin. Ces gestes permettent à la jeune maman de s’évader de la routine et de se sentir moins isolée. 

Intégrer des associations

Pour une jeune mère qui avait une vie professionnelle animée, il lui sera difficile de supporter l’inactivité pendant la période post-accouchement. Avec la routine des tâches ménagères et la charge mentale que cela occasionne, le risque est grand pour qu’elle tombe en dépression.

L’une des meilleures manières pour maintenir une vie active est d’adhérer à une association. Vous pouvez par exemple vous engager dans une activité bénévole. Il ne s’agit pas d’intégrer une association dont les activités nécessitent une présence quotidienne sur le terrain.

Vous devez être consciente que votre statut de mère au foyer vous laisse désormais moins de temps libre. L’activité bénévole ne doit prendre que quelques heures dans une semaine. Vous pouvez par exemple choisir d’assurer la permanence dans une bibliothèque proche de chez vous ou de porter assistance aux personnes de troisième âge dans des établissements médicaux.

Fréquenter des espaces verts

Il existe ces lieux libres d’accès où vous pouvez vous rendre avec votre petite merveille pour vous distraire. Ces espaces sont bien aménagés pour vous combler. Ils intègrent une variété de jeux adaptés aux tout-petits et aux parents. Ici, vous pouvez vous relâcher un peu en laissant votre bout de chou jouer.

Pendant ce moment, vous pouvez faire de nouvelles connaissances ou contempler les installations de cet espace. Pour en savoir plus, il existe certaines applications et sites spécialisés qui pourraient vous aider à localiser ces maisons vertes dans votre zone.

Se rendre dans un poussette-café

Le poussette-café est un autre type d’endroit organisé pour offrir un moment de détente aux nouveaux parents et à leur bébé. Il s’agit d’un restaurant ou d’un café aménagé dans le but de faire découvrir aux jeunes mamans un autre environnement que les quatre coins de leur maison. L’organisation de cet espace favorise aisément les échanges et la relaxation. À présent, il ne reste qu’à vous renseigner pour voir s’il existe un endroit de ce type près de chez vous.

Mélanie H.

Petite fille, j'étais sage et puis j'ai eu ma période de rébellion. Je suis aujourd'hui passionnée de technologies en tout genre et je partage ma vie entre rédaction blog et mes petits bout'choux !

Voir tous les articles de Mélanie H. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *