Pour la majorité des parents, la question du rythme de sommeil en ce qui concerne leurs enfants en bas âge est un véritable casse-tête. Généralement, ils se posent de nombreuses questions du genre : Mon bébé va-t-il dormir ce soir ? Se réveillera-t-il dans la nuit ? Comment l’aider à bien dormir ? Vu l’importance du sommeil, surtout pour les plus petits, il est facile de comprendre l’inquiétude des parents face à cette situation. Toutefois, il n’y a vraiment pas de crainte à avoir. Ce dossier vous propose d’en découvrir davantage sur le rythme de sommeil idéal pour vos enfants.

Le rythme de sommeil de votre enfant à la naissance

Il est connu de tous qu’une bonne literie a un impact positif sur la qualité du sommeil. Ainsi, dès la naissance de votre bébé, vous devez vous assurer que la sienne puisse lui offrir tout le confort dont il aura besoin. D’ailleurs, pour un nouveau-né, il est conseillé un matelas 90×200. Cela permettra d’améliorer la qualité de son sommeil.

Source : Pixabay.

Bien que certains peuvent dormir jusqu’à 20 heures sur 24 heures, notez qu’il faut en moyenne 16 heures de sommeil par jour pour un nouveau-né. Quand ils viennent au monde, leur horloge biologique ne fait aucune différence entre le jour et la nuit. Il faut patienter plusieurs semaines pour que cette horloge s’adapte au phénomène jour/nuit.

L’organisation du sommeil au cours des premières semaines après la naissance

Tout d’abord, la première information à retenir est que l’organisation du sommeil est définie selon l’âge de l’enfant. Toutefois, celle-ci peut varier en fonction des besoins et du caractère du petit. Par exemple, pendant les premières semaines, votre nouveau-né peut dormir par session de 3 à 4 heures successives. Ces sections peuvent être interrompues par des éveils spontanés. Il faudra les mettre à profit pour le nourrir. Lorsque l’éveil a lieu plusieurs fois par jour indépendamment du phénomène jour/nuit, le rythme de sommeil est qualifié de « ultradien ». Mais, à son réveil, si vous faites l’effort de ne pas le prendre automatiquement, il se peut qu’il enchaîne un autre cycle de sommeil. Au fil du temps, les cycles vont s’allonger.

L’organisation du sommeil de 2 à 6 mois

Comme susmentionné, les sessions de sommeil s’allongent, mais avec un cycle court. C’est à partir de deux mois que les enfants entrent dans la phase des trois stades de sommeil comme chez les adultes. Il y a le sommeil lent léger, celui lent profond et le dernier qui est le sommeil paradoxal ou agité. Évidemment, vous observerez des courtes périodes d’éveil entre les différents stades de sommeil.

L’organisation du rythme de sommeil après 6 mois

À partir de cet âge, votre enfant mangera moins et son sommeil sera relativement plus long. Aussi, son horloge biologique aura eu le temps de s’adapter au phénomène de jour/nuit. Cela lui permettra d’apprendre au fur et à mesure à faire ses nuits. Mais, notez que les nuits complètes du bébé commencent à partir de ses 4 mois. Cependant, certains facteurs peuvent impacter son sommeil. Il peut s’agir du bruit ou même de son propre caractère.

La mise en place du rythme veille-sommeil

Il est important que vous aidiez votre enfant à construire son rythme de sommeil. Et pour y arriver, vous devez dans un premier temps commencer par lui donner des repères. Par exemple, lorsqu’il s’endort après avoir fini de manger, allez le coucher dans la chambre à coucher. Avec le temps, il comprendra que la chambre est le cadre approprié pour dormir. Cela deviendra une habitude. Vous devez également développer des rituels pour enfant afin de l’aider à dormir. Il peut s’agir de lui chanter une berceuse ou de lui raconter une histoire au coucher.

Par ailleurs, il est important de préciser que c’est à partir de 6 mois que le rythme de sommeil de votre enfant augmente graduellement jusqu’à atteindre celui d’un adulte à 6 ans. Mais, généralement arrivés à cet âge, les enfants commencent par refuser d’aller au lit. Pour eux, se coucher veut dire ne plus jouer et c’est difficile de l’accepter. Il vous revient en tant que parent de leur expliquer que le sommeil est très important, car il permet de récupérer toute l’énergie dépensée dans la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.