Comme la rentrée scolaire 2019 nous promet une année studieuse, il est préférable de bien s’organiser au niveau des temps d’écran pour nos chers bambins. Je vous propose quelques conseils pour réussir cette entreprise parentale un peu délicate.

Man teaching digital tablet to his daughter

L’écran le plus adapté pour les jeunes enfants

Pour éviter les choix cornéliens face aux différents écrans disponibles sur le marché, je vous livre quelques astuces. On hésite souvent entre la télévision, la tablette, le Smartphone, l’ordinateur, etc.

Cela dépend essentiellement de l’âge de l’enfant. Pour autant, l’usage des écrans diffère selon le modèle.

Pour sa part, la télévision est un écran passif. De nombreux programmes éducatifs sont présents. Comme l’enfant observe le défilement des images, il doit rester devant la télé.

Cela favorise l’oisiveté car aucune interaction n’est possible. Avant 6 ans, la télévision n’est pas recommandée.

Pour en savoir plus, lisez cet article.

https://www.atlantico.fr/decryptage/3578479/rentree-scolaire–petits-conseils-si-votre-enfant-est-naturellement-un-couche-tard-bruno-comby

La bonne interaction avec la tablette

Il vaut mieux opter pour une tablette. En effet, avant les 6 ans, les contenus interactifs ouvrent la voie au développement des sens.

Au-delà de 6 ans, ces contenus sont requis pour le développement de l’intelligence, de la concentration. On peut aussi compter sur la créativité, la prise d’initiative et la résolution de tâches complexes.

Les meilleurs réflexes à adopter pour le temps d’écran

Il vaut mieux proscrire les écrans aux plus jeunes. A partir de 7 ans, le jeune enfant peut faire le tri entre le rêve et la réalité.

Le rêve est illustré par l’histoire présente à l’écran. En outre, l’autorisation d’accès peut être assujettie à la présence parentale.

En prenant le temps de lui expliquer la différence entre le rêve et la réalité. Cela permet au jeune gamer de prendre position dans l’espace.

On peut débuter par la construction, par la préservation de la capacité de raisonnement et d’action autonome devant l’écran. La nuit, il faut interdire l’écran surtout avant le coucher du soir.

Par ailleurs, toute stimulation lumineuse doit être proscrite 3 heures avant d’aller au lit.

Les règles à respecter

Il faut veiller à se coucher à une heure fixe, pas trop tard. Les parents doivent donner le bon exemple en faisant de même et en s’interdisant de jouer avec un écran.

En effet, un écran lumineux va continuer la stimulation de l’éveil et empêche la venue du sommeil. Cela va entraîner un sommeil de moindre qualité, non reposant, qui va engendrer de la fatigue au réveil.

Enfin, il faut proscrire les écrans dans la chambre de l’enfant. Pour en apprendre plus, cliquez sur ce lien.

Crédit Photo : ici.radio-canada.ca & met.grandlyon.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *