Vous gagnerez à donner assez de respect aux différents traducteurs de textes, car c’est l’une des activités linguistiques les plus difficiles qui puissent exister. Cette noble tâche demande des prédispositions assez spécifiques. C’est d’ailleurs pourquoi la traduction des textes requiert un personnel assez qualifié. L’une des règles essentielles de la traduction est de veiller à ce que le texte traduit reste le plus conforme possible à l’idée développait dans le texte de départ. Pour ce faire, il y a des règles à adopter. Lorsqu’elles ont été respectées, le client peut savoir qu’il a toqué à la bonne porte.

Les règles incontournables de la traduction des textes

Premièrement, le traducteur devra maîtriser le lexique de la langue source et de celle vers laquelle il faut traduire. Il est donc important que vous soyez assez cultivé sur le vocabulaire sur les deux langues pour prétendre au titre de rédacteur. Ce n’est donc pas une tâche à prendre à la légère. Il ne convient pas seulement de pouvoir remplacer un mot par son équivalent dans l’autre langue, mais bien plus. Il faut en effet que le sens reste le même d’une langue à l’autre. Vous gagnerez donc à être assez connaisseur en ce qui concerne les différentes tournures possibles dans les différentes langues.

Ensuite, une autre exigence de ce métier est la maîtrise de la grammaire. Une bonne société de traduction veillera au recrutement de rédacteurs qui possèdent une bonne capacité à percer les mystères grammaticaux de plusieurs langues différentes ! En effet, chaque langue a sa spécificité à ce niveau et il faut être un maître en la matière pour pouvoir retranscrire fidèlement l’essence du texte source. C’est pour cela qu’il est important de s’entraîner quotidiennement. C’est le seul moyen qui vous permettra de satisfaire à toutes les demandes des clients.

D’un autre côté, vous gagnerez à toujours garder à l’esprit d’un texte qui est donné à la traduction. Pour ce faire, il est important de pouvoir faire une lecture bien détaillée du texte source, c’est ainsi que vous pourrez comprendre le message général qu’il essaye de passer. Vous devez rester fidèle à la pensée de l’auteur et veiller à la bonne utilisation des temps verbaux. Les différents univers du texte tels que les lieux, les personnages et autres devront aussi se retrouver fidèlement  dans le texte traduit.

Les pièges à éviter lors de la traduction des textes

Bien évidemment, si vous souhaitez remettre un texte propre à un client, il est important de pouvoir déjouer certains pièges du langage. Ne faites jamais l’erreur de faire du copier coller ou du « calque ». C’est-à-dire, faire directement passer un mot ou une expression d’une langue à une autre. Eviter aussi de faire des répétitions, du solécisme et les contresens. Assurez-vous aussi de n’avoir oublié aucun terme lors de l’exercice, car un seul mot oublié change complètement le sens du texte. C’est important de vérifier les fautes d’orthographes, elles ne devraient pas se retrouver dans la traduction d’un professionnel. Courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *